Aider c’est s’ouvrir aux autres

Collecte nationale des restos du cœur du 8 mars 2019 à Auchan Gramont

Donner trois heures de son temps dans une vie bien remplie, c’est:

  • Seulement trois épisodes de ma série!
  • Ou bien deux jours et demi sans réseaux sociaux
  • Mais encore l’équivalent de 25 minutes par jour

Finalement, c’est juste ça 3 heures! Et ça rend la vie de quelqu’un plus facile et vous permet de partager du temps au contact des autres.

J’ai donc choisi d’être bénévole ponctuellement dans une association.
J’aime ça pour:

  • Avant tout, être au contact du monde.
  • Ou bien partager du temps et des centres d’intérêt avec les bénévoles.
  • Me sentir utile en aidant des personnes dans le besoin.
  • Le tout en ayant le sourire de ceux qui donnent.

Tout compte fait, ce jour-là, nous avons distribué des dizaines de flyers aux cinq entrées du centre commercial. Chaque binôme a rendu trois caddies d’un cinquantaine d’articles chacun.
Mais aussi, j’ai pu faire la connaissance de mon binôme avec qui nous avons échangé nos coordonées et partagé un agréable moment. Hors de ce contexte, nous n’aurions probablement pas entâmé une discussion. Quel dommage!

En d’autres termes, bénévole d’un jour ou de toujours, je vous conseille de donner du temps à une association au moins une fois.
De plus, choisissez une cause qui a du sens pour vous et vous rencontrerez des personnes qui partagent vos valeurs ou vos centres d’intérêt tout en étant actif. C’est ce qu’on appelle « la solidarité ».

Pour conclure, parlez-nous, en commentaire, d’une expérience de bénévole. Ce qui vous a plu ou déplu, ce qu’elle a apporté à vous et autour de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *